Bienvenue sur le site du projet Groupement Topoľčany

La Rotonde Saint Georges

jurko_03.jpgC’est sur un contrefort rocheux du versant sud-est du mont Marhát, dans les forêts de Považský Inovec, que s’élève majestueusement la Rotonde Saint Georges (Rotunda sv. Juraja), que les gens du pays surnomme Jurko. Cette petite église modeste, qui se dresse sur une route historique très ancienne, qui reliait dans le passé la Ponitrie à la Považie et à la Moravie, a longtemps échappé à l’attention et à l’intérêt des historiens et du public.

Une exploration plus en profondeur de ses secrets a commencé avec les recherches entreprises en 1973, qui ont été suivies en 1974 par des fouilles archéologiques à l’intérieur de la chapelle et dans ses environs. Leurs résultats ont permis d’établir que la rotonde avait été construite sur des fondations plus anciennes datant de la Grande Moravie, au moins du milieu du XIe siècle.

jurko_01.jpg

Malgré cette découverte étonnante, les travaux archéologiques n’ont pas été poursuivis. Ce n’est qu’en 2009 que les recherches ont repris dans le cadre de la restauration de la rotonde, recherches qui ont permis d’en découvrir davantage sur la riche histoire de ce joyau slovaque. Pendant les travaux de restauration, on a découvert, dans la partie sud-ouest du mur de la nef, la baie d’une fenêtre, dont la forme pré-romane fait remonter la naissance de la Rotonde Saint Georges au IXe siècle. Cette datation est confirmée par la découverte de croix de consécration sur le revêtement le plus ancien, dont l’une a été conservée quasiment dans son intégralité. Elle a la forme d’une croix latine, contrairement aux types de croix de consécration isocèles plus récents, tels que nous les connaissons dans le style roman ou gothique.

En s’appuyant sur les connaissances actuelles,on peut affirmer que l’église Saint George de Nitrianska Blatnica est la plus vieille rotonde encore debout avec des murs presque entièrement préservésen Slovaquie et même dans toute la région d’Europe centrale. Cela lui donne ainsi une valeur unique d’une importance culturelle et historique, qui lui permet de figurer parmi les monuments nationaux sacrés les plus précieux de Slovaquie.

jurko_02.jpg