Bienvenue sur le site du projet Groupement Topoľčany

Bojná

erb_bojna.pngBojná, une petite ville d’Europe centrale unique en son genre

La commune de Bojná peut être fière de son histoire qui remonte à l’âge de la pierre polie (néolithique). Divers peuples vécurent sur son territoire, que ce fussent les Celtes, les Daces, les Marcomans ou encore les Quades. Les plus importants furent cependant les Slaves, qui commencèrent à s’installer plus massivement à Bojná notamment à l’époque de la Grande Moravie. Cette époque dans l’histoire de la commune est liée principalement à la construction des métairies et des forteresses qui constituaient des défenses pour les points de passage importants entre les régions de Ponitrie et de Považie.

Après la chute de la Grande Moravie et le rattachement du territoire de la Slovaquie actuelle à la Hongrie, Bojná devint propriété royale. Elle fut mentionnée par écrit pour la première fois en 1249 sous le nom de Bayna, et en 1598 elle était même l’un des plus grands chefs-lieux de la région de Ponitrie centrale. Bojná était alors surtout connue pour ses marchés, ses foires, son artisanat florissant et sa viticulture.

De nos jours, la commune est surtout connue comme un site archéologique qui a permis de faire de précieuses découvertes apportant une toute nouvelle dimension à la compréhension de l’histoire de la Slovaquie durant le Haut Moyen Age.

Un centre de pouvoir de la Grande Moravie

Les débuts des fouilles archéologiques sur ce site remontent à 1905, mais ce n’est qu’un siècle plus tard que Bojná a dévoilé au public ses plus précieux trésors. Leur découverte progressive a eu lieu grâce aux fouilles archéologiques qui y ont été menées sous la direction de l’Institut d’archéologie de l’Académie des sciences slovaque (Archeologický ústav SAV) de Nitra à partir de 2007. Ces recherches ont jusqu’à présent permis de découvrir au total trois sites archéologiques : la forteresse de Valy, portant également le nom de Hradisko Bojná I, Hradisko Bojná II, dans la vallée du petit cours d’eau dénommé Bojnianka, et Hradisko Bojná III, situé sur la crête du mont Žihľavník. Ces trois structures fortifiées constituaient le système de défense des points de passage importants entre les régions de Ponitrie et de Považie tout en exerçant une surveillance sur les routes commerciales qui traversaient la chaîne de montagnes Považský Inovec.

Le site archéologique le plus important est celui des 12 hectares de la forteresse de Valy située sur les hauteurs, où les fouilles ont permis de faire de nombreuses découvertes qui ont ainsi confirmé sa place importante au temps de la Principauté de Nitra. À présent, les visiteurs de la forteresse peuvent profiter d’une reconstitution des remparts et d’une reconstitution modélisée d’une demeure slave typique (en terre), qui se dresse à l’endroit des découvertes initiales. La maison en terre est creusée dans le sol et on y entre par une porte qui s’ouvre avec une réplique de la clé d’origine trouvée sur ce site. À l’intérieur, les visiteurs peuvent admirer la réplique d’un four en pierre qui constituait dans le passé l’unique source de chaleur. Les recherches réalisées à Bojná ont réfuté l’hypothèse selon laquelle Nitra était le seul centre de la principauté de Pribina, ou encore de la Grande Moravie en Slovaquie.

Des preuves de la première utilisation de l’écriture par les Slaves d’Europe centrale

Les découvertes les plus importantes réalisées dans la forteresse de Valy, ainsi que sur les autres sites archéologiques locaux, sont exposées au Musée archéologique de la Grande Moravie de Bojná (Archeologické múzeum Veľkej Moravy), situé dans le centre de la commune dans le bâtiment de la mairie. Le musée présente à ses visiteurs des centaines de pièces archéologiques, avec notamment les premières traces de la chrétienté du début du IXe siècle, démontrant la présence et la propagation du christianisme en Slovaquie avant même l’arrivée de Constantin et Méthode en Grande Moravie.

Il s’agit plus précisément d’un ensemble de six plaques dorées en relief d’un autel portatif. De courts textes en relief, qui sont la première preuve de l’utilisation de l’écriture par les Slaves d’Europe centrale, sont inscrits sur les plaques. En plus des plaques, la cloche avec un cœur de fer que J. Jánošík a découvert en 1997, dans la partie inférieure du rempart nord-ouest de la forteresse est également une pièce unique. Cette cloche est en fait unique en son genre dans toute l’Europe centrale, et elle est du même type que la cloche chrétienne en bronze la plus ancienne encore bien conservée qui a été découverte à Canino en Italie.

À ne pas manquer

Lors de votre visite de Bojná, ne manquez pas de visiter l’église classique de la Toussaint (kostol Všetkých svätých) datant de 1788, qui abrite un autel classique du XVIIe siècle avec un tableau de la Toussaint et des statues de Sainte Claire, Sainte Barbara, Saint Jean Népomucène et Sainte Thérèse. En plus de ces monuments religieux, Bojná offre aux visiteurs un folklore et une culture particulièrement riches. Ils s’expriment principalement sous la forme de manifestations traditionnelles telles que le défilé de carnaval à travers la commune, l’enterrement symbolique de la contrebasse, ou encore le populaire Festival des maîtrises de la cloche de Bojná (Festival chrámových zborov Bojnianske zvony).

Les amateurs de randonnée et de cyclotourisme savoureront très certainement leur visite de la forteresse de Valy datant de l’époque de la Grande Moravie, de la Rotonde Saint George (Rotunda sv. Juraja) à Nitrianska Blatnica, de la source d’eau minérale de Dastín à Nová Lehota, ou encore leur ascension des monts Bezovec, Mačacia Skalka ou Marhát, d’où ils profiteront d’une vue magnifique sur les massifs de Tríbeč, Vtáčnik, Považský Inovec et ses forêts denses, ou sur les Carpates blanches. Le sentier découverte Považský Inovec, d’une longueur de 60 km, qui commence dans la commune de Šalgovce et traverse Inovec pour finir dans la commune de Nemečky, est une attraction particulièrement intéressante.

Les visiteurs peuvent séjourner dans une chambre d’hôtes du Ranch pod Babicou, et s’ils souhaitent obtenir plus d’informations, ils seront les bienvenus au Centre d’information du Musée archéologique de la Grande Moravie à Bojná, où on leur fournira beaucoup d’informations non seulement sur la commune elle-même, mais aussi sur ses environs.

 bojna1.jpg    bojna6.jpg    bojna4.jpg    bojna2.JPG

Musée archéologique de la Grande Moravie

Lundi - Dimanche:       10.00 – 16.00

 

Contact : muzeum@bojna.sk

Tél. : +421 903 211 785

Possibilité de visiter le musée en dehors des horaires d’ouverture avec un supplément

 

Bojná

Bojná č. 201

956 01 Bojná

Tel: 038/5364012

e-mail: ocu@bojna.sk

www.bojna.sk


Horaires d’ouverture :

Lundi 8h00 - 15h30 jour d’ouverture au public

Mardi 8h00 - 15h30

Mercredi 8h00 - 17h30 jour d’ouverture au public

Jeudi 8h00 - 15h30

Vendredi 8h00 - 12h00 jour d’ouverture au public